10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

La PREMIERE GUERRE MONDIALE ou GRANDE GUERRE 1914-1918 :

Le 3 août 1914 la guerre est déclarée. La mobilisation du XIV° corps d’armée s’effectue selon les prévisions : elle envoie 40000 hommes sur la frontière des Vosges.

La Région, située loin des combats, apporte une importante contribution à la Guerre : elle est en effet une zone de soutien industriel majeur (armement, transports, explosifs), de soutien sanitaire (soins aux blessés et aux malades), ainsi qu’un relais de communication par les ondes-radio avec nos Alliés, le Front et le Bassin Méditerranéen. La guerre entraîne aussi le développement de l’aviation militaire dans la Région.

Et enfin il faut souligner le rôle des femmes de Rhône-Alpes, remplaçant les hommes et travaillant pour eux , en particulier dans les usines d’armement et dans les formations sanitaires locales.

Les ECHANGES HUMANITAIRES PAR LA SUISSE

Mardi 22 novembre 2016 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

Les ÉCHANGES HUMANITAIRES ENTRE la RÉGION et la SUISSE en 1914-1918
Dès le début de la Grande Guerre, la Suisse, pays neutre, prend conscience du rôle que sa position entre la France et l’Allemagne va lui faire jouer. Le conseil fédéral et le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) s’organisent pour assurer les échanges humanitaires entre les deux belligérants.
La ville de Lyon, proche de la Suisse devient un acteur majeur des relations humanitaires avec la Suisse.
Les ITINÉRAIRES (...) Lire la suite »

Le CAMP ANGLAIS de SAINT-GERMAIN-AU-MONT-D’OR

Mercredi 9 mars 2016 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

Le CAMP BRITANNIQUE N° 2 de ST-GERMAIN-AU-MONT-D’OR 1917-1919
Pourquoi un camp britannique en région lyonnaise ?
Pendant la Grande Guerre les britanniques combattent sur le front nord aux côtés des français. Pour renforcer leur corps expéditionnaire, ils vont faire venir en France de plus en plus d’unités en provenance de l’Empire Britannique : australiens, néo-zélandais, indiens et népalais (Gurkhas).
Au début de la guerre les navires transports de troupes traversaient la Méditerranée d’est en (...) Lire la suite »

L’INDUSTRIE AERONAUTIQUE A LYON EN 1914-1918

Mardi 13 octobre 2015 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

L’INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE À LYON PENDANT LA GRANDE GUERRE
DÉVELOPPEMENT
Dès les premiers mois du conflit, menacés par l’avancée allemande, de nombreux constructeurs aéronautiques se délocalisent en région lyonnaise, où existe un tissu industriel favorable, en particulier dans la construction automobile et le travail du bois. Quinze usines produisant des éléments d’avion, huit des moteurs et plusieurs fabricants d’accessoires sont ainsi implantées principalement sur la rive gauche dans les 3ème et actuel (...) Lire la suite »

Le PRESIDENT POINCARE à LYON

Septembre 1915

Mercredi 29 avril 2015 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

VISITE DU PRÉSIDENT POINCARÉ À LYON 11-12 septembre 1915 :
1915, deuxième année de la guerre... Lyon et sa région prennent une part très importante de l’effort industriel de guerre. Le président de la République M. Raymond Poincaré décide d’aller se rendre compte sur place des fabrications en cours. Il était venu une première fois à Lyon dans un contexte bien différent en mai1914 pour visiter l’Exposition Universelle et l’ Ecole de Santé Militaire. Le samedi 11 septembre, accompagné d’Albert Thomas (...) Lire la suite »

1918 INAUGURATION MILITAIRE DU PONT WILSON

Mercredi 21 janvier 2015 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

14 JUILLET 1918 - PRISE D’ARMES INTERALLIÉE POUR L’INAUGURATION DU PONT WILSON À LYON :
AVANT LE PONT WILSON :
À son emplacement sur le Rhône existait depuis 1839 un pont suspendu appelé pont ou passerelle de l’Hôtel-Dieu. Au début du XX° siècle, il est vétuste et inadapté : son remplacement est décidé. Un pont provisoire construit en amont est ouvert le 1er avril 1912 et la passerelle est démolie. La première pierre du "nouveau pont de l’Hôtel-Dieu" est posée le 16 octobre 1912. La construction d’un (...) Lire la suite »

La MOBILISATION SANITAIRE en 1914

Lundi 14 avril 2014 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

La MOBILISATION SANITAIRE en 1914 - LA MISE en PLACE des HÔPITAUX TEMPORAIRES À LYON et COMMUNES PROCHES :
La Grande Guerre commence le 3 août 1914...Le choc frontal entre les armées françaises et allemandes a lieu de la Belgique aux Vosges du 21 au 23 août entraînant de lourdes pertes. La ville de Lyon va jouer un rôle majeur dans le traitement des blessés et malades. Ses hôpitaux permanents sont insuffisants : il faut ouvrir des hôpitaux temporaires dans tous les locaux disponibles.
Cet article (...) Lire la suite »

Les HÔPITAUX TEMPORAIRES par LOCALISATION en 1916

Mercredi 8 janvier 2014 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

Les FORMATIONS SANITAIRES À LYON et sa RÉGION en 1916 PAR LOCALISATION :
Un premier article a étudié les hôpitaux temporaires pendant la Grande Guerre par catégories administratives. Il était intéressant de les regrouper par localisation et pour évaluer l’importance relative des établissements, un relevé de l’état-civil pour l’année 1916, année moyenne de la Grande Guerre il y a 100 ans, a été effectué. Les chiffres entre crochets donnent le nombre de décès de militaires en 1916 par lieu de soin. Le total (...) Lire la suite »

La MOBILISATION GENERALE de 1914

Mercredi 18 décembre 2013 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

La MOBILISATION GÉNÉRALE de 1914 À LYON et dans LA RÉGION :
Le 1er août 1914 la mobilisation générale est décrétée pour commencer le lendemain dimanche 2 août. Le 14ème CORPS d’ARMÉE :
En 1914 le Gouverneur militaire de Lyon commande le 14° Corps d’Armée (14° CA) dont le territoire couvre Lyon et les 5 départements du Dauphiné et de la Savoie. Le 14° CA est articulé en deux divisions d’infanterie les 27° et 28°DI accompagnées des "Eléments Organiques de Corps d’armée" (EOCA) avec les moyens de soutien.
La (...) Lire la suite »

LOUIS DE GOYS "PERE du BOMBARDEMENT"

Samedi 12 octobre 2013 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

Le GÉNÉRAL DE GOYS AVIATEUR et PERE du BOMBARDEMENT :
En avril 1876, en la mairie du 2ème arrondissement de Lyon est déclarée la naissance rue Vaubecour de Louis de Goÿs de Mézeyrac, baptisé ensuite en l’église d’Ainay. Sa mère devenue veuve quitte Lyon et le jeune Louis passe son adolescence à Vias (Hérault), où une avenue porte son nom. Le conseil municipal de Vias lui accorde une bourse en 1895 pour entrer à Saint-Cyr.
Sa carrière militaire commence dans l’infanterie ; affecté au 153° RI de Toul, (...) Lire la suite »

PEGOUD, AS de l’AVIATION

Lundi 13 mai 2013 // 10 : La GRANDE GUERRE 1914-1918

ADOLPHE PÉGOUD (1889-1915) AS de L’AVIATION :
Célestin Adolphe Pégoud est né à Montferrat (Isère), fils de petits propriétaires terriens. Il a soif d’aventures et à 18 ans en 1907 s’engage au 5° Chasseurs d’Afrique au Maroc, puis en Algérie. Ayant contacté le paludisme, il est muté en 1909 au 2° Hussards de Gray, puis au 3° Régiment d’Artillerie Coloniale à Toulon. Il s’y lie avec le capitaine Carlin, passionné d’aviation. Ils sont mutés ensemble au camp de Satory, où Pégoud va faire son baptême de l’air en (...) Lire la suite »

1 | 2