13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES 1944-1945 :

Dans la seconde quinzaine d’août 1944, après le débarquement en Provence, les forces alliées (VII° armée américaine général Patch, incluant "l’armée B" future 1° armée Française) remontent la route Napoléon et la vallée du Rhône. Lyon devient un enjeu stratégique de première importance aussi bien pour les Allemands en retraite que pour les forces alliées et les FFI. La XIX° armée allemande en retraite est attaquée de flanc par les américains, c’est la bataille de Montélimar.

Les FFI de chaque département passent à l’offensive, harcèlent les allemands en repli, facilitent grandement l’avance des Alliés et parfois libèrent leur département ( Loire et Haute-Savoie). Les Allemands lancent une contre-attaque sur Meximieux pour couvrir leur repli : cet affrontement précède la libération de Lyon, marquée par la destruction de la majorité des ponts de la ville. Le général Brosset de la 1° DFL entre à Lyon le 3 septembre 1944.

Les forces françaises s’illustrent ensuite dans les Alpes, où les BCA fixent des unités allemandes d’élite : c’est la campagne des Alpes, par un hiver exceptionnellement rude (septembre 1944-avril 1945). Les unités françaises parviennent à occuper le Val d’Aoste et le Piémont en accord avec les résistants locaux.

LIBERATION DE LA LOIRE 1944

Vendredi 8 janvier 2016 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

LIBÉRATION DE LA LOIRE Août 1944
Les GMO de MAREY :
Dans le département de la Loire, l’organisation de la Résistance à l’occupation allemande est essentiellement l’oeuvre d’un homme d’exception, le capitaine Jean Marey (1906-1959).
Natif de Merle (42) à 2 km d’Estivareilles, officier d’active, il sert comme instructeur dans les années 30, il est encore instructeur en 40-41 à Aix-en-Provence où les écoles d’officiers sont repliées. En 1941-42 il sert au 5°RI replié dans le cadre de l’armée d’Armistice (...) Lire la suite »

LIBERATION de l’EST LYONNAIS

Jeudi 29 octobre 2015 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

COMBATS et LIBÉRATION de L’EST-LYONNAIS août 1944
Du 20 au 28 juillet 1944 l’opération des troupes allemandes contre les maquis retranchés dans le massif du Vercors fait subir de lourdes pertes à la Résistance. Celle-ci est théoriquement unifiée : Alban-Vistel est nommé le 15 juillet chef unique civil et militaire de la région ; son chef d’état-major est le colonel Descour qui exerce déjà le commandement militaire en Isère et Drôme. Cette équipe sera efficace à l’est, mais son autorité sera contestée à (...) Lire la suite »

La LIBERATION DE L’OUEST LYONNAIS

Samedi 26 septembre 2015 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

La LIBÉRATION DE L’OUEST LYONNAIS juillet - septembre 1944
Les DIFFÉRENTS GROUPES DE RÉSISTANTS
Le Maquis Laplace : Ce mouvement de résistance se constitue au milieu de l’année 1943 dans les monts du Lyonnais au sud de Tarare (région d’Albigny Montrotier). Son chef est Georges Laplace ("Robespierre") issu du mouvement de résistance lyonnais le "Coq Enchaîné". Les effectifs grossissent jusqu’à près de 400 hommes répartis en plusieurs camps. Laplace est très attaché à l’indépendance de son groupe ; il ne (...) Lire la suite »

La BATAILLE de MONTELIMAR 1944

Jeudi 14 août 2014 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

La BATAILLE de MONTÉLIMAR 21-27 août 1944
LES SUITES du DÉBARQUEMENT EN PROVENCE
Il y a 70 ans le 15 août 1944 opération "Dragoon" : le débarquement allié en Provence réussit pleinement. Les forces alliées du général Patch comprennent :
Le 6° corps d’armée américain (6° USAC) du général Truscott, qui comprend 3 divisions d’infanterie les 3°, 36°, 45° USID et la TFB (Task Force B).
Le 6°USAC monte rapidement vers le nord par la route des Alpes. Dès le 20/08 la TFB est à Sisteron.
Le groupement B (future (...) Lire la suite »

1944 DESTRUCTION des PONTS de LYON

Mercredi 25 septembre 2013 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

La DESTRUCTION des PONTS de LYON le 2 SEPTEMBRE 1944 :
Depuis le débarquement en Provence du 15 août 1944 et la percée des alliés en Normandie suivie de la marche sur Paris, les forces allemandes stationnées dans dans le sud-est de la France sont menacées d’encerclement. La XIX° armée allemande se replie difficilement vers le nord par la vallée du Rhône, retardée par les sabotages de la Résistance et attaquée de flanc par les forces américaines (bataille de Montélimar).
Le 31 la 11° Panzerdivision (...) Lire la suite »

LE GENERAL DESCOUR RESISTANT et GOUVERNEUR MILITAIRE de LYON

Mercredi 31 juillet 2013 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

MARCEL DESCOUR 1899-1995 : OFFICIER RÉSISTANT DEUX FOIS GOUVERNEUR MILITAIRE de LYON :
D’UNE GUERRE À L’AUTRE
Né à Paris en 1899, le jeune Marcel Descour est appelé à servir au 3° Dragons en 1918. Détaché à l’Ecole Spéciale Militaire (ESM), il en sort brigadier. En 1919 il s’engage pour 8 ans et repasse à l’ESM (1920), puis à l’Ecole d’Application de la Cavalerie. Il passe par le 3° dragons à Lunéville, puis au 6° Cuirassiers jusqu’à l’Ecole de Guerre en 1934. Quand la guerre est déclarée il est capitaine à (...) Lire la suite »

LIBERATION de LYON et de la REGION (août-septembre 1944)

Vendredi 27 mai 2011 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

LIBÉRATION de LYON et de sa RÉGION (15 août- 14 septembre 1944)
Les ALLIÉS DÉBARQUENT
15 août 1944 : débarquement allié en Provence Les forces alliées du général Patch remontent en direction de Lyon. Le 6° corps d’armée américain (6° CAUS) du général Truscott emprunte la route des Alpes, pendant que l’armée B (future 1ère Armée Française) du général De Lattre de Tassigny, libère Toulon et Marseille.
L’armée de Lattre est partagée ensuite en un 1er CA (général Béthouart 3°DIA 9°DIC 2°DIM) qui prend la route de (...) Lire la suite »

La CAMPAGNE des ALPES 1944-45

Lundi 25 avril 2011 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

La CAMPAGNE des ALPES septembre 1944 - avril 1945 :
Après le débarquement en Provence et la ruée des Alliés vers le nord, les allemands sont refoulés dans les Alpes sur les cols et la frontière par les bataillons FFI et les unités de la 2° DIM (Division d’Infanterie Marocaine), général Dody jusqu’au 18/09/1944 puis général Carpentier. Le 5 septembre Briançon, qui avait été reprise par les Allemands est libérée. Le 14/09 après beaucoup de souffrances, la Maurienne est libre jusqu’à Modane grâce à la 2° DIM (...) Lire la suite »

Le Général BROSSET

Dimanche 6 juin 2010 // 13 : LIBERATION et CAMPAGNE des ALPES

Le Général Charles Diégo BROSSET (1898-1944) :
Ses attaches familiales se situent à Rillieux-la-Pape au nord de Lyon, mais il est né à Buenos Aires, d’où ses parents reviennent en 1900. Brosset s’engage en 1916 et sert au 27° BCA : il termine la Grande Guerre sergent titulaire de 3 citations. Il entre ensuite à l’école d ’officiers de Saint-Maixant. À sa sortie en 1921, le sous-lieutenant Brosset choisit l’Infanterie Coloniale et le 5° RIC de Lyon, où il restera peu, faisant un stage d’éducation physique (...) Lire la suite »