9 : La III° REPUBLIQUE

LYON et sa REGION de 1871 à 1914 pendant la III° REPUBLIQUE :

Après la défaite de 1871 et la perte de l’Alsace-Moselle, la III° République s’installe progressivement, animée par un esprit de revanche. En 1873 s’effectue une importante réorganisation militaire : Lyon devient le siège du XIV° Corps d’Armée (CA) composé de deux divisions d’infanterie (les 27° et 28° DI), d’une brigade de cavalerie, d’une brigade d’artillerie, d’un bataillon du Génie et du 14° escadron du Train.

Le CA de Lyon regroupe 6 départements : le Rhône plus l’ensemble Dauphiné et Savoie. L’Ain est rattaché au VII° CA (Besançon) et la Loire au XIII° CA (Clermont-Ferrand). D’autres unités n’appartenant pas au XIV° CA sont stationnées sur son territoire, comme la 6° Division de cavalerie. La politique de défense et de fortification du territoire est confiée au Général Séré de Rivières. La création des Chasseurs Alpins devient officielle en 1889.

En 1910 les principaux régiments en garnison à Lyon sont le 99° RI au fort La Motte, le 22° RI à Sathonay, le 157° RI à la caserne de Serin, le 158°RI au fort Saint-Irénée, les 7° et 10° Cuirassiers et le 2° Dragons à la Part-Dieu et le 54° RA à la Vitriolerie.

La GARNISON de LYON en 1910

Vendredi 5 août 2016 // 9 : La III° REPUBLIQUE

La GARNISON de LYON et SATHONAY en 1910
En 1910 le gouverneur militaire de Lyon, commandant de la XIV° région militaire et le XIV° corps d’Armée (CA) est le général Virgile Robert. Il est encore logé à l’hôtel Varissan rue Boissac près de la place Bellecour. Infanterie
Deux régiments d’infanterie (RI) du XIV° CA et traditionnels de Lyon sont présents :
le 99° RI est au fort Lamotte avec un bataillon détaché à Vienne.
le 22° RI est au camp de Sathonay avec un bataillon détaché à Bourgoin. (...) Lire la suite »

L’ORGANISATION MILITAIRE de la III° REPUBLIQUE

Mercredi 2 décembre 2015 // 9 : La III° REPUBLIQUE

L’ORGANISATION MILITAIRE de la III° RÉPUBLIQUE
RÉORGANISATION MILITAIRE TERRITORIALE
Après la défaite de 1871 et la perte de l’Alsace-Moselle, la III° République s’installe progressivement, animée par un esprit de revanche.
La politique de défense et de fortification du territoire est confiée au Général Séré de Rivières.
Parallèlement une importante et très rigoureuse réorganisation militaire se met en place. La loi du 24 juillet 1873 divise la France en 18 Régions Militaires correspondant chacune à un (...) Lire la suite »

UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE à SATHONAY

Mercredi 8 avril 2015 // 9 : La III° REPUBLIQUE

LE PRÉSIDENT FÉLIX FAURE AU CAMP DE SATHONAY :
En mars 1895, l’envoi d’un corps expéditionnaire à Madagascar est décidé. Pour cette expédition, un régiment d’infanterie de marche le 200°RI est mis sur pied au camp de Sathonay, où le 121° RI doit se serrer pour laisser de la place aux nouveaux-venus. Il compte 3 bataillons à 4 compagnies pour 2800 hommes commandés par le Colonel Gillon. Son drapeau doit lui être solennellement remis par le président de la République lui-même.
Le général Duchesne, (...) Lire la suite »

Le GENERAL BOURBAKI, GOUVERNEUR MILITAIRE de LYON

Mercredi 26 juin 2013 // 9 : La III° REPUBLIQUE

Le GÉNÉRAL BOURBAKI, GOUVERNEUR MILITAIRE de LYON 1871-1879
ALGÉRIE
D’ascendance grecque, fils d’officier de l’Empire, Charles Denis Sauter BOURBAKI est né à Pau en 1816. Orphelin à 12 ans, il est élève au Prytanée de la Flèche, puis à Saint-Cyr. Pendant vingt ans en Algérie, il participe à de nombreuses opérations avec les zouaves, les tirailleurs algériens (turcos) et monte en grade rapidement : capitaine en 1942, chef de bataillon en 1846, lieutenant-colonel en 1850, colonel chef de corps des zouaves (...) Lire la suite »

La CREATION des TROUPES ALPINES

Vendredi 4 janvier 2013 // 9 : La III° REPUBLIQUE

La CRÉATION DES TROUPES ALPINES ou TROUPES de MONTAGNE :
Les CHASSEURS à PIED :
Pendant la conquête de l’Algérie, la nécessité de disposer d’une infanterie légère et rapide avait conduit à créer en 1840 les dix premiers bataillons de Chasseurs. Ils sont appelés Chasseurs à pied pour les distinguer des Chasseurs à cheval. Ils sont 20 bataillons (BCP) en 1855. Les Chasseurs se sont particulièrement bien battus en Algérie et pendant la guerre de 1870. Leur nombre passe à 30 bataillons en 1871. Se (...) Lire la suite »

Le Capitaine FERBER, pionnier de l’aviation

Dimanche 19 décembre 2010 // 9 : La III° REPUBLIQUE

Le CAPITAINE Ferdinand FERBER, PIONNIER de l’AVIATION (1862-1909) :
Il est né en 1862 à Lyon dans le 3° arrondissement d’un père négociant. Ses parents posséderont une maison à Cuire (actuellement maison des associations de Caluire) dans la rue qui porte aujourd’hui son nom. Polytechnicien, Ferdinand Ferber choisit de faire carrière dans l’artillerie. Capitaine en 1893, il est à Lyon pour la mise en place de l’artillerie dans les forts de la deuxième ceinture. Il est en 1897 professeur à l’Ecole (...) Lire la suite »

Les FORTS de SERE de RIVIERES

Mardi 19 octobre 2010 // 9 : La III° REPUBLIQUE

LA POLITIQUE de FORTIFICATION de SÉRÉ de RIVIERES À LYON :
Le Général Séré de Rivières (1815-1895)
Originaire d’Albi, ce polytechnicien sert pendant toute sa carrière dans le Génie Militaire à Toulon, Perpignan, Castres, Carcassonne. Blessé en Italie, il est par la suite directeur du Génie à Metz où il fortifie la place (1866). En 1868 il est directeur du génie à Lyon ; il juge que les fortifications de son prédécesseur Rohault de Fleury sont obsolètes, tant par l’extension de la ville que par (...) Lire la suite »