PHILIPPE de BRESSE, DUC de SAVOIE PHILIPPE II

Mardi 1er août 2017 // 3 : La FIN DU MOYEN-ÂGE en NOTRE REGION

PHILIPPE de BRESSE, DUC de SAVOIE PHILIPPE II 1438-1497

Ce prince féodal a été acteur de l’histoire régionale dans la 2ème moitié du XV° siècle dans les rôles de proscrit, prisonnier, comte, régent, gouverneur, duc... Il est aussi le grand-père du roi François Ier et l’ascendant de la maison de Savoie.

PHILIPPE SANS TERRE
Philippe de Savoie est né à Chambéry, fils cadet de Louis Ier deuxième duc de Savoie et d’Anne de Lusignan-Chypre.

JPEG - 21.8 ko
Louis Ier et Anne de Chypre (vitrail de Brou)

Il est le beau-frère du futur Louis XI qui a épousé sa sœur Charlotte. Ce cadet est turbulent, il n’aime pas l’entourage de sa mère et se révolte ; il est éloigné de la cour et n’est pas doté. Il est alors connu sous le nom de Philippe sans terre.
En 1462 il monte une conspiration, il assassine le chancelier de Savoie et enlève des favoris de la duchesse qu’il estime corrompus. Il se réfugie en France et sur demande de son père, il est arrêté en 1464 à Vierzon par Louis XI, qui l’enferme au donjon de Loches.
Entre temps son père meurt (1465), son frère aîné devient le duc Amédée IX. Il est très pieux et maladif, gouverné par sa femme Yolande de France sœur de Louis XI.

PHILIPPE DE BRESSE
Après plus de 2 ans de détention, Louis XI s’entend avec Philippe qui est son beau-frère et le libère. Pour l’apaiser Amédée lui cède le comté de Bresse en apanage ; il résidera à Bourg-en-Bresse et surtout à Pont-d’Ain pour la chasse. En 1468 il s’affiche avec le duc de Bourgogne à l’entrevue de Péronne. Pour le punir Louis XI envoie les dauphinois ravager les bourgades de la plaine de L’Ain : Seule Pérouges résistera et ne sera pas prise - une plaque y commémore encore cet épisode.

JPEG - 138.1 ko
Pérouges : la place centrale

En 1471 excédé par la faiblesse de son frère, il fait une incursion à Chambéry, capture le prince héritier Philibert, chasse l’entourage de la duchesse qui s’enfuit à Grenoble. Louis XI doit le ramener à la raison. Amédée IX le bienheureux meurt en 1472, la duchesse Yolande devient régente pour le nouveau duc Philibert Ier trop jeune ; elle meurt en 1478. Philippe de Bresse devient alors régent de Savoie. En 1480 il a un accident de chasse près de Pont-d’Ain qui fait craindre pour sa vie. Sa femme Marguerite de Bourbon fait le vœu, s’il survit, de créer un prieuré à Bourg. Il s’en sort, mais le vœu est oublié, car sa femme décède peu après. Elle lui a donné 2 enfants : Philibert et Louise. Louise de Savoie, élevée à la cour de Bourbon, deviendra la mère du roi François Ier et aura un rôle politique majeur... Philippe s’est ensuite remarié avec Claudine de Brosse : toute la maison de Savoie jusqu’à nos jours en descend.

JPEG - 19.7 ko
blasons de Philippe de Bresse et Marguerite de Bourbon (vitrail de Brou)

Un PERSONNAGE IMPORTANT
Entre temps le jeune duc Philibert est tué dans un accident de chasse, lui succède son frère Charles Ier que le sénat de Savoie émancipe à 14 ans (1482). Louis XI est mort en 1483 ; sa fille Anne de Beaujeu régente au nom de Charles VIII nomme Philippe qui s’est beaucoup assagi gouverneur du Dauphiné en 1485 et l’année suivante lieutenant-général à Lyon. Cas unique où un membre de la maison de Savoie a été gouverneur en Dauphiné. Philippe sert de tampon entre ses 2 neveux Charles Ier de Savoie et VIII de France pour une querelle sur le marquisat de Saluces.
Charles Ier de Savoie meurt prématurément en 1490, son successeur est son fils de 2 ans Charles-Jean-Amédée sous la régence de sa mère Blanche de Montferrat avec laquelle Philippe s’entend bien. Il est remplacé dans sa charge de gouverneur en 1491. En 1492 un soulèvement a lieu en Faucigny ; Philippe réduit la rébellion sans trop de brutalité. En 1494 il suit l’expédition de Charles VIII en Italie en négociant avec les états italiens.

JPEG - 19.2 ko
Philippe II duc de Savoie

Le DUC de SAVOIE PHILIPPE II
En avril 1496 le petit duc meurt à 6 ans, la descendance d’Amédée IX est éteinte. Philippe, grand-oncle du défunt, devient (enfin) duc de Savoie sous le nom de Philippe II. Il a 58 ans, c’est trop tard pour lui pour jouer un grand rôle ; il meurt l’année suivante en novembre.

Sa SUCCESSION

JPEG - 20.6 ko
Philibert II le Beau

Son fils aîné Philibert II le beau devient le 8ème duc de Savoie. Il fait un grand mariage en épousant en 1501 Marguerite d’Autriche fille de l’empereur Maximilien et petite-fille de Charles le Téméraire, mais lui aussi va mourir prématurément en 1504 sans descendance.

JPEG - 93.6 ko
Philibert et Marguerite - vitrail de l’église de Brou

Marguerite d’Autriche, veuve inconsolable, devenue gouvernante des Pays-Bas pour son neveu Charles-Quint et disposant de gros moyens financiers, va réaliser le vœu de Marguerite de Bourbon en faisant édifier à Bourg le monastère de Brou et son église mausolée pour son mari, pour Marguerite de Bourbon sa belle-mère et pour elle-même.

JPEG - 47.7 ko
Gisant de Philibert II - Eglise de Brou

À Philibert II succède son demi-frère Charles II le bon ; il va régner 49 ans, mettant ainsi fin à l’improbable série de règnes éphémères qu’a connu la Savoie dans la deuxième moitié du XV° siècle. Charles a un frère cadet Philippe, apanagé du comté de Genève ; ses descendants de la branche des Savoie-Nemours compteront 2 gouverneurs du Lyonnais au XVI° siècle.

Les 10 premiers Ducs de Savoie
Amédée VIII 1391-1439 duc en 1416 Louis Ier 1439-1465
Amédée IX 1465-1472 Philibert Ier 1472-1482
Charles Ier 1482- 1490 Charles-Jean-Amédée 1490-1496
Philippe II 1496-1497 Philibert II 1497-1504
Charles II 1504-1553 Emmanuel-Philibert 1553-1580

Sources : Alain Larcher - la Dame de Pérouges (roman) - Horvath 1993