ACQUISITIONS RECENTES

Lundi 1er février 2016 // ACCUEIL et COMMUNICATION

ACQUISITIONS & AMÉNAGEMENTS RÉALISÉS PAR LE MUSÉE :

Plus de deux ans après notre déménagement vers les locaux actuels, la nouvelle installation du Musée est achevée. La présentation générale a été complètement renouvelée et évoluera encore. Certains panneaux d’information sont progressivement remplacés par une nouvelle génération de panneaux de présentation modernisée.





Le BULLETIN des ARMÉES 12/2016
On nous a cédé une importante collection du "Bulletin des Armées de la République" publication officielle quotidienne pendant le Grande Guerre. Le numéro 1 est daté du 15 août 1914. cette collection viendra enrichir notre Centre de Documentation.

Des DOLMANS de CAVALERIE 11/2016
Nous venons de récupérer plusieurs dolmans de hussard d’époque 1900 environ. Ces tenues militaires en bon état ne sont pas encore exposées.





La VALISE D’UN AUMÔNIER DE LA GRANDE GUERRE (04/2016)
On nous a légué la valise d’un aumônier de 1914-1918. La valise est ordinaire et toute petite, mais à son ouverture elle s’est révélée contenir le nécessaire complet d’un aumônier de guerre pour l’exercice de son sacerdoce sur le front : autel portatif, missel, vêtements liturgiques et objets du culte en parfait état. Cet ensemble rare est maintenant exposé dans une vitrine placée dans le secteur "sanitaire" de la Grande Guerre.










UN CHIRURGIEN de l’EMPIRE (02/2016)
Un ami du Musée nous a confié en prêt une magnifique tenue reconstituée d’officier de santé aide-major de la cavalerie légère d’époque Napoléon Ier. Le velours rouge de son col désigne un chirurgien . À l’époque la couleur distinctive des médecins était le velours noir. Médecins et chirurgiens seront fusionnés en 1848 et leur attribut commun sera le velours rouge.






UN PLAN DU FORT DE LA VITRIOLERIE (01/2016)
Un plan authentique grand format daté de 1844 du Fort de la Vitriolerie est venu enrichir la salle 3 consacrée aux fortifications. Sur le plan le Rhône est en bas à droite, car le fort est orienté vers le sud-est. Ce fort a été presque entièrement démoli vers 1880, il n’est reste que la caserne de gorge fortifiée bien visible à l’entrée du Quartier Général Frère, dont l’histoire est relatée dans un article particulier.

JPEG - 59.5 ko
Plan de 1844 du fort de la Vitriolerie

HALL D’ENTRÉE (09/2015)
On nous a fait récemment don de deux peintures représentant des symboles militaires. Elles ont été posées de chaque côté du hall d’entrée, pour compléter sa décoration.

MOUCHOIRS MILITAIRES (04/2015)
Les murs du couloir permettent de présenter enfin la collection de 10 mouchoirs d’instruction militaires, non exposés dans l’ancien musée. Ces "mouchoirs" éducatifs sont des carrés de coton de 70 cm de côté avec quelques images et beaucoup de textes d’instruction ou patriotiques. Ils ont été conçus vers 1875 par le commandant Perrinon, officiellement autorisés en 1880, gravés par le graveur A.Buquet et fabriqués par la manufacture E.Renault à Rouen.

JPEG - 69.5 ko
mouchoir n° 10

Un TIRAILLEUR SÉNÉGALAIS (10/2013) :
Le secteur consacré à la Deuxième Guerre Mondiale s’est enrichi d’un mannequin en uniforme de Tirailleur Sénégalais. Il était important que nous puissions l’exposer et par la même rendre hommage à ces combattants africains, plus souvent maliens que sénégalais, qui se sont illustrés dans toutes les campagnes de ce conflit. En particulier dans notre région en juin 1940 au cours des combats de Chasselay dont la mémoire est honorée au "Tata sénégalais".













Un Résistant FFI (07/2013) :
70 ans après la campagne de Libération de 1944, nous avons pu habiller un mannequin avec une tenue de Résistant FFI portée lors de la libération d’Autun par un maquisard de Saône-et-Loire, armé d’un pistolet-mitrailleur Sten, de fabrication anglaise reconnaissable à son chargeur latéral.

















Un SOLDAT de 1914 (06/2013) :
Nous possédions un bon nombre de tenues "bleu horizon" adoptées à partir de 1915, mais nous n’avions pas en exposition de tenue de soldat de 1914 devenue beaucoup plus rare. Cette lacune est comblée par la mise en place d’un mannequin habillé de la tenue de 1914 avec la capote bleue et le pantalon rouge garance. Dans la perspective du prochain centenaire de la Grande Guerre il était important de pouvoir exposer cet uniforme d’un grand intérêt historique.










La COLLECTION D’ARMES du "FOND FERRAS" (11/2012) :
Le musée a eu la chance de pouvoir récupérer 21 armes anciennes, soit une petite partie d’un très important stock d’armes saisies par la police chez un collectionneur passionné M. Ferras. Sont déjà exposés : une vitrine contenant une série de fusils du XIX° siècle et dans le secteur "fortifications" un exceptionnel fusil de rempart modèle 1831 d’époque Louis-Philippe de 1,69 m de long et de calibre 21,8 mm en usage sur les fortifications de Lyon construites à cette époque.

JPEG - 26.7 ko
Fusil de rempart

Dernière modification 11/2016